ɡ ....
 
  . .

 | 
 

 algeria gulf bank une banque qui s'intresse au ..

         
ch.ch




: 2822
: 23/12/2007

: algeria gulf bank une banque qui s'intresse au ..    13 - 4:34

20 aot

ALGERIA GULF BANK Une banque qui s'intresse au Banking Islamique

L 'rosion du pouvoir d'achat des Algriens par le fait de la dcrue conomique de la dernire dcennie a provoqu une espce de dsinvestissement domestique des mnages. Ces derniers ont bien du mal boucler les fins de mois avec leurs salaires figs face un march trs mouvant.
Acqurir une voiture ou simplement un rfrigrateur ou une cuisinire relve presque de l'impossible. Puis vint le crdit la consommation... De nombreuses banques publiques et prives se sont lances dans ce business fort rentable. Avec des taux d'intrt oscillant entre 8,25% et 10% de la valeur du bien, le crdit automobile a boost ce march au point o mme les cadres suprieurs recourent cet endettement pour s'offrir une bagnole flambant neuf, Et comme les Algriens semblent avoir la religion fleur de peau, le crdit bancaire est estampill haram (pch) en ce sens qu'il est assimil du ribba (prt avec intrt). La mode a donc chang progressivement pour ceux qui sont trs regardants sur les prceptes divins et prtent attention aux exgtes de la finance. Pour les Algriens pratiquant le crdit oui, mais pas n'importe quel prix. Surtout chez n'importe quelle banque. Et depuis quelques anes, des banques comme El Baraka Bank qui en fait sa spcialit ou tout rcemment Algria Gulf Bank qui propose les deux produits a la fois crdit classic avec intrt et crdit islamique suivant les normes de la chariaa, ces deux banques sont devenues une Mecque de nombreux postulants au financement bancaire. Ces institutions de droit algrien, offres une couverture religieuse ceux qui rechignent s'engager avec les banques conventionnelles. Un crneau trs porteur qui place ces dernires dans une position de monopole. Contracter un crdit, c'est bien, mais avoir la ''baraka'' de Dieu, c'est mieux ! Cette formule rsume parfaitement l'tat d'esprit de ces milliers d'Algriens qui ont choisi le financement islamique.
on doit se prparer pour intresser le maximum de clients , prcise un responsable a l'AGB . Intresser d'accord, mais pas par... intrt. Ce mot fche beaucoup de gens, c'est pourquoi il est soigneusement enserr entre guillemets. Pour cause, cette nouvelle institution qui active depuis mars 2004 ALGERIA GULF BANK (AGB),
Appartient a hauteur de 60% l'UGB United Gulf Bank et le reste soit 30 % par Tunis International Bank (TIB) et 10 % a la Jordan Kuwait Bank (JKB).
la notion d'intrt est la ligne de dmarcation avec les autres banques classiques. Nous ne prlevons pas d'intrt, mais juste une marge bnficiaire qui est calcule sur la valeur du bien, parce que, au sens de l'islam, l'intrt est pch (haram). ce meme responsable est un peu gn de rduire les prestations de sa bote une histoire de hallal et haram . Et aprs tout, c'est une banque commerciale comme toutes autres, mais qui a ses spcificits. Il ne veut pas non plus froisser ses collgues des autres banques, en se refusant de porter un jugement sur la conformit des crdits qu'ils proposent aux prceptes de l'Islam.
L'argent a-t-il une religion ?
Mais pour l'AGB, les choses sont claires : Le banking islamique suppose que la monnaie ne peut pas tre elle-mme cratrice de surplus. En termes simples, il est interdit de prter de l'argent moyennant un remboursement plus consquent. L'argument tant que la monnaie possde une valeur d'change et que, ce titre, elle doit tre au pralable transforme en un bien rel ou un service pour justifier la marge bnficiaire, appele la mourabaha . Et cette marge ne se justifie que s'il y a une opration d'achat ou de vente du bien ou du service. Et pour schmatiser, par exemple le crdit auto c'est l'opration qui consiste pour cette banque acheter une voiture au choix du client et qu'elle lui revend un prix suprieur (la marge) suivant un chancier prtabli. Bien que, tout compte fait, le prix de revient du vhicule est peu prs le mme chez toutes les banques, l'AGB prsente pour ses clients une sorte de valeur ajoute qui s'exprime sous forme d'une leve de l'hypothque religieuse.
des milliers d'Algriens se sont endetts chez les autres banques coups de taux d'intrt parfois prohibitifs sans trop se poser de questions. Certains par ignorance, d'autres par nonchalance et d'autres encore ne croyant mme pas cette histoire de haram , arguant du fait que les Banques islamiques font exactement la mme chose de manire dtourne . Mais l'AGB, ce n'est pas uniquement le prt pour l'acquisition de vhicules pour les particuliers. De grosses botes appartenant des capitaines d'industrie sollicitent ses services. Beaucoup

_________________
http://www.shbab1.com/2minutes.htm
    
    http://islamfin.go-forum.net/forum.htm
ch.ch




: 2822
: 23/12/2007

: : algeria gulf bank une banque qui s'intresse au ..    13 - 4:35

d'investissements ont t raliss par des privs grce au concours de cette banque. Dans ce crneau trs rentable, l'argent n'a pas d'odeur, pas plus qu'il n'ait une religion. Il faut savoir, en effet, que cette banque fonctionne selon les mmes rgles commerciales que ses concurrentes. Elle propose galement les mmes produits de service.
ainsi le client a le choix entre le crdit classique avec interet et le crdit islamique avec, cependant, un mode opratoire diffrent qui prend en considration l'exception religieuse et une appellation connotation islamique. C'est ainsi que le financement de l'acquisition d'une marchandise (vhicule, par exemple) est appel La Mourabaha , qui est un contrat par lequel un client qui souhaite acqurir des marchandises ou un bien quelconque demande l' AGB de les acheter pour les lui revendre au prix cotant plus une marge bnficiaire fixe d'accord parties.
Le contrat de Morabaha prcise notamment la nature de la marchandise, le prix d'achat, les charges, le prix de revient, la marge bnficiaire, le prix de vente ainsi que les conditions de livraison et de paiement. La Morabaha peut porter sur des oprations de commerce intrieur ou de commerce extrieur.
ou encore le prfinancement d'une activit d'une entreprise tiquet ES Salam . l'AGB propose, aussi, la formule de leasing appele Ijara Wa Iktina La Banque achte des biens qu'elle met la disposition du client sur la base d'un contrat de location vente moyennant paiement d'un loyer convenu d'accord parties. Le client verse les loyers dans un compte d'investissement islamique dont le solde crditeur sera effectu au terme de l'opration. La fixation des loyers varie selon les capacits, les possibilits et les besoins du secteur dans lequel se trouve l'entreprise. Les loyers verss par le client constituent un acompte sur le prix de cession ventuelle en fin de contrat, et bien sr les prestations conventionnelles des banques, comme l'ouverture des comptes d'investissement soumis l'orthodoxie de la profession bancaire et videmment la logique du profit gnr par l'usage de cet argent. En outre, l'AGB compte s'investir dans le e-banking pour permettre ses clients d'effectuer quelques oprations domicile. Aussi, cette banque se lancera, prochainement, dans le march de l'immobilier travers le financement de logements pour lequel une tude de march est dj fin prte


_________________
http://www.shbab1.com/2minutes.htm
    
    http://islamfin.go-forum.net/forum.htm
 
algeria gulf bank une banque qui s'intresse au ..
          
1 1

:
 :: Section Franaise :: La Finance Islamique-