ɡ ....
 
  . .

 | 
 

 la discrte mmoire de la banque islamique de...

         
ch.ch




: 2822
: 23/12/2007

: la discrte mmoire de la banque islamique de...    12 - 2:25

Ousmane Seck, la discrte mmoire de la Banque islamique de dveloppemen


(APS) Ousmane Seck, ancien ministre, mne une vie tranquille au Sngal depuis fin 2003, date de sa retraite au poste de vice-prsident de la Banque islamique de dveloppement (BID) Djedda. Il aurait vcu 20 ans durant en Arabie Saoudite, si ce n'tait l'intermde de Ouagadougou o il a inaugur et assur un an ferme la prsidence de la Commission de l'Union conomique et montaire ouest-africaine (UEMOA), sur insistance du prsident Abdou Diouf, son ancien patron en tant que ministre et chef d'Etat.





Aujourd'hui, l'exprience et l'expertise confrent Ousmane Seck le privilge du patriarche. Sa mmoire sert encore l'institution spcialise de l'Organisation de la confrence islamique (OCI). Au cours d'un entretien avec l'APS l'Institut islamique de Dakar, son tlphone portable sonne, il s'excuse et commence s'exprimer en anglais commercial, quelque fois ponctu de formules en arabe : c'tait le prsident Mohamed Ali, le lgendaire manager en chef de la BID qui le consultait pour des affaires courantes.

A son dpart du gouvernement du prsident Diouf, en novembre 1982, Ousmane Seck envisage de prendre 'une petite anne sabbatique''. Au bout de neuf mois, l'exprience prend fin. En Umrah, petit plerinage La Mecque, le prsident de la BID lui rend visite son htel. Ils se sont connus pendant qu'il tait dans le gouvernement. Il fait part de sa libert reprise et une offre lui est faite : un poste de vice-prsident pour l'Afrique. A l'poque, se souvient-il, 'il n'y avait qu'un seul vice-prsident, un Asiatique''.

Pour ce 'chmeur de luxe'', cette offre tait la troisime, aprs celle de la Banque mondiale (comme directeur qui devait voluer en vice-prsident pour l'Afrique) et celle de la Banque internationale de l'Afrique occidentale (BIAO). Le conseil du prsident Diouf a pes en faveur de Djedda. Pour la BID, lui aurait-il dit, 'c'est une nouvelle aventure, moi j'ai pens toujours avoir quelqu'un dans ce Moyen-Orient, ce milieu arabo-islamique pour renforcer la coopration arabo-africaine qui avait tait lance et qui n'avait pas trouv l'lan qu'on attendait d'elle''.

Cre en 1975, la Banque islamique fonctionne selon le principe de la charia (loi musulmane), sans s'loigner de l'efficacit conomique. Elle uvre pour le dveloppement conomique et social des pays membres de la Ummah islamique.

Ousmane Seck, ancien directeur de cabinet du ministre Abdou Diouf (Planification et Industrie), envoie une rponse favorable au prsident Mohamed Ali. Aot 1983, il commence une carrire qui prendra fin en dcembre 2003. 'Pendant ces 20 ans, il y a eu l'intermde de l'UEMOA de fvrier 1995 fvrier 1996'', prcise-t-il. 'Un jour, le prsident Diouf, m'appelle en me disant que la CEAO va tre remplace par l'UEMOA, c'est le Sngal qui doit fournir le prsident et j'ai pens toi. Prpares-toi pour y aller''. Dsignation ferme, son avis n'tait pas demand.

C'tait dbut janvier 1995. Le temps tait trop court au risque de prendre de court son patron la banque. L'installation tait prvue le 16 janvier 1995 Ouagadougou au Burkina Faso. 'Quand je l'ai rvl au nouveau prsident de la BID (un autre Saoudien qui a remplac lui aussi, pour un an, son ami Mohamed Ali), il tait compltement catastroph. A ses yeux, c'tait la mmoire de la banque qui partait, le prsident qui l'a dirige pendant 19 ans et son vice-prsident qui l'a accompagn pendant 15 ans''.

''J'entretenais des relations excellentes avec le nouveau prsident, mais je me sentais orphelin quand le prsident Mohamed Ali est parti. Je suis rest une bonne anne avec lui (le nouveau) de fvrier 1994 fvrier 1995'', avoue-t-il. A domicile, la demande tait forte. En effet, le gouvernement sngalais tait inflexible sur sa dsignation pour le dmarrage de l'institution rgionale. Il a rejoint Ouagadougou en fvrier 1995 et y est rest exactement un an.

''J'ai quitt en fvrier 1996. Pendant cette anne, l'institution a t compltement installe, les textes labors, les instruments d'intgration mis en place et le personnel recrut'', souligne-t-il signalant une volution du ct de Djedda : 'Sur ces entrefaites, le prsident Mohamed Ali est revenu la banque et il m'a tlphon et m'a dit

_________________
http://www.shbab1.com/2minutes.htm
    
    http://islamfin.go-forum.net/forum.htm
ch.ch




: 2822
: 23/12/2007

: : la discrte mmoire de la banque islamique de...    12 - 2:26

qu'il m'attendait. Il a d travailler le prsident Diouf pour que ce dernier me laisst rentrer la BID''. Son parcours professionnel plaidait pour lui qui se dit 'ouvrier du dveloppement''.

Dans l'administration centrale sngalaise, Ousmane Seck a dbut sa carrire au ministre des Finances et des Affaires conomiques. Une brche, pour la finance, s'ouvrait lui 'le juriste et conomiste pur'', un titre qu'il tire de l'ancienne formule de sa licence en droit public et sciences politiques de la Sorbonne de Paris. Il a eu frquenter l'Ecole nationale d'administration, dans sa section conomique et financire, d'o il est sorti inspecteur des impts. En 1964, il a effectu son stage dans les rgions conomiques nouvellement cres par le gnral de Gaulle.

Aprs la rue Carde, il a t nomm adjoint au gouverneur charg du dveloppement et de la planification rgionale This, sa rgion natale. Ses rapports au Secrtariat gnral de la Prsidence de la Rpublique dont dpendait l'administration territoriale, avant d'tre place sous la tutelle du ministre de l'Intrieur, ont d taper dans l'il des chefs, Dakar. Abdou Diouf, nomm ministre du Plan et de l'Industrie, en fait son directeur de cabinet. Ce vaste dpartement a men la nationalisation des socits d'lectricit et d'eau, l'installation de la Compagnie sucrire sngalaise Richard-Toll et la relance du tourisme.

En avril 1971, M. Seck fait sa rentre dans le gouvernement pour un sjour de 12 ans dont cinq ans au Dpartement des Finances. 'A mon arrive en mars 1978 au ministre des Finances et des Affaires conomiques, j'ai eu une vision globale de l'conomie et du dveloppement acquise pendant sept ans que j'tais au Plan'', explique-t-il, nostalgique, de sa voix gutturale rappelant celle de son frre cadet, journaliste de radio, la mise distingue.

A 70 ans, ce natif de This vit dans un quartier rsidentiel de Dakar. De temps autre, il rend visite ses enfants l'tranger.



_________________
http://www.shbab1.com/2minutes.htm
    
    http://islamfin.go-forum.net/forum.htm
 
la discrte mmoire de la banque islamique de...
          
1 1

:
 :: Section Franaise :: La Finance Islamique-